BOSCH, UNE LONGUE ET PASSIONNANTE HISTOIRE

Crédits photos : Bosch


Nous connaissons tous la qualité des appareils Bosch mais saviez-vous que tout a commencé dans le monde de l'automobile ?


Le nom de la marque n'est autre que celui de son créateur, Robert Bosch qui fonde en 1886 à Stuttgart, l'Atelier de mécanique de précision et d'ingénierie électrique. Après 4 ans de hauts et de bas, la marque Bosch amorce un décollage qui marque le début d'un développement qui ne cessera de croitre.

Les inventions révolutionnaires et les technologies novatrices sont deux domaines exploités avec talent par Bosch depuis plus de 125 ans.



MAGNETO, PREMIÈRE !


Alors que les techniciens de l'entreprise de Robert Bosch effectuent tous les travaux d'électrotechnique et de mécanique de précision, il est demandé aux ingénieurs de l'entreprise de fabriquer une magnéto d'allumage en s'inspirant d'un modèle existant pour un moteur stationnaire. L'usine Bosch donne le coup d'envoi et démarre la production de magnétos d'allumage.


Dès 1987 Bosch équipe les automobiles de magnétos d'allumage fiables et au design adapté à la mécanique des véhicules. Gottlob Honold, ingénieur développeur chez Bosch, met au point en 1902 le premier système de magnéto d'allumage haute tension, équipé de bougies de marque Bosch. La renommée de Bosch est faite, et la marque devient un équipementier de référence dans le monde de l'automobile.


Présente en France depuis 1899, c'est en 1905 à Paris que la marque Bosch ouvre son premier site de production de magnétos d'allumage. En 1906, Bosch démarre une autre production de son produit aux Etats-Unis, à Springfield dans le Massachusetts. Le succès commercial explose. L'internationalisation n'est plus un rêve et la marque ouvre des bureaux de ventes en Afrique du Sud la même année puis en Australie en 1907, suivi par l'Argentine en 1908, la Chine en 1909 et le Japon en 1913. À ce moment précis, l'entreprise Bosch exporte hors de l'Allemagne 88% de sa production.


TOUT POUR L'AUTO


L'automobile se démocratise, la mécanique devient plus performante et la vitesse augmente. Afin de renforcer la sécurité des automobilistes, Bosch développe des produits complémentaires tels que le système d'éclairage électrique pour la conduite de nuit qui comprend un générateur, une batterie et un régulateur.


PREMIÈRE GUERRE MONDIALE, L'ARRÊT DE LA PRODUCTION DANS LES ENTREPRISES BOSCH


Face à l'effondrement mondial des marchés à l'étranger, toutes les chaines des usines sont interrompues. La production est exclusivement réservée aux détonateurs de grenade. La moitié du personnel masculin est réquisitionné par l'armée, les femmes prennent la relève dans les ateliers.

Durant cette guerre, Bosch est dépossédé de ses marques déposées.



FIN DE LA GUERRE, REPRISE DES ACTIVITÉS CHEZ BOSCH


La fin de la première guerre mondiale est le début d'un nouveau départ pour la société Bosch qui s'appelle désormais SA Robert Bosch AG. L'expropriation des brevets et le développement de la concurrence donnent du fil à retordre au créateur qui néanmoins ne baisse pas les bras et cherche de nouveaux projets en se concentration sur sa plus grande force, l'innovation.


TOUJOURS PLUS POUR L'AUTO ET AUTRES ENGINS DE LA ROUTE


L'activité économique repart de plus belle et la sécurité routière est la priorité des développeurs de Bosch. Dès 1926, la marque commercialise des avertisseurs sonores, des éclairages pour vélos et motos, des essuie-glaces et l'allumage alimenté par batterie.


L'AUTOMATISATION EN MARCHE


Dès 1925 Bosch installe des lignes de montage afin de réduire le temps de production pour ne pas se laisser dépasser par la concurrence qui pour certains, utilisent déjà ce procédé. La fabrication d'un système de magnéto d'allumage complet est ainsi ramené à 5 jours au lieu de 50.

En 1927, Bosch invente la pompe à injection diesel. Destinée à l'origine aux poids lourds, elle sera commercialisée pour les automobiles dès 1936.


BOSCH SE DIVERSIFIE


Pour faire face à la crise de l'industrie automobile qui sévit en Allemagne, Robert Bosch pense dès 1926 à diversifier ses domaines de production et lance en série des outils de thermotechnologie et électroportatifs (comme par exemple les tondeuses et les marteaux-perforateurs) et développe aussi de nouvelles technologies telles que la télévision et la radio.



BOSCH ET LA TÉLÉVISION


Afin d'exploiter au mieux le domaine de la télévision, Robert Bosch s'allie à l'écossais John Logie Baird, aux sociétés Loewe et Zeiss Ikon. Ils fondent Fernseh AG (FESE) en 1929 mais il faudra des années avant de rencontrer le succès. En 1936, ils fournissent les premiers appareils d'enregistrement électroniques pour les JO de Berlin. Les premiers téléviseurs domestiques voient le jour la même année.


SECONDE GUERRE MONDIALE


La société Bosch se voit dans l'obligation de produire tout ce qui attrait à la motorisation de l'équipement militaire. De nouveau, des ouvriers sont réquisitionnés. Ils sont remplacés par des travailleurs forcés.

La direction de Bosch s'oppose au régime nazi en aidant la résistance de façon active. Pour éviter que des juifs persécutés soient déportés, la société Bosch en embauchera certains et aidera d'autres financièrement pour qu'ils fuient à l'étranger.


Robert Bosch décède en 1942 en laissant des instructions précises quant au devenir de son entreprise mais c'est sans compter sur les bombardements que subissent à plusieurs reprises les installations.


Il faudra 20 ans pour reconstruire et développer d'autres branches d'activités. Durant cette période d'après-guerre, l'usine en ruine permet toutefois de produire des bougies pour les véhicules militaires alliés et des casseroles faites avec des casques en acier, de parapluies ou de brouettes que les collaborateurs peuvent utiliser, vendre ou échanger en guise de salaire.



ROBERT BOSCH, UN HOMME DE COEUR


Les volontés du créateur de Bosch sont respectées dès la reconstruction de l'entreprise. Hanz Walz, dirigeant jusqu'en 1963 veillera à ce que la marque dégage bien évidemment des profits mais qu'elle reverse une partie des bénéfices à des œuvres de charité, tel que le souhaitait Robert Bosch.


LES ANNÉES 50, LA GRANDE CONSOMMATION EST EN ROUTE


Tout le monde souhaite avancer et oublier cette période destructrice. Bosch fabrique des appareils électroménager pour la ménagère, des perforeuses pour le bricoleur. Parmi les produits phares il y a l'autoradio qui se vendra par millions.


UNE HISTOIRE SANS FIN


Bosch est une marque de référence dans le monde de l'électroménager. Son expertise n'est plus à prouver et la qualité de ses appareils, gros ménager ou petit électroménager est indéniable.


source : https://www.bosch.fr/notre-entreprise/notre-histoire/



Retrouvez les produits Bosch sur notre site de vente en ligne


https://www.abribatelectromenager.fr/catalogsearch/result/?q=bosch

26 vues

Inscrivez vous à notre newsletter

  • Facebook
  • YouTube

Tous droits réservés ABRIBAT ELECTROMÉNAGER. Créé avec Wix.com